Vigneux Moto Evasion
- La Bulgarie
-

- Du vendredi 08 au jeudi 28 mai 2009 -


- La BULGARIE en moto via la Suisse, l'Italie, la Slovanie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie et la Macédoine

et retour par

la Serbie, la Croatie, la Slovénie et l'Italie -


- Page 07 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Mercredi 13 mai 2009 -

- Croatie Visite de Dubrovnik -
- Suite et fin
-
- Soleil toute la journée (> 28°) -

Cliquez pour agrandirIl est temps de penser à déjeuner. Un petit détour par le marché de la place Gunduliceva et nous voici installés à l'ombre sur les marches d'une ruelle à savourer fruits et légumes locaux. Ce moment de détente terminé, nous continuons notre balade en visitant l'église Saint-Ignace-de-Loyola qui offre la particularité d'être une copie de celle de Rome et de posséder - à droite en entrant - une reconstitution de la grotte de Lourdes !
Place de la Loge, nous remarquons une étonnante colonne sur laquelle est adossé un chevalier armé. Renseignements pris, il s'agit d'Orlando - Roland de Roncevaux pour nous - et de sa célèbre épée Durandal. Neveu - ou fils ? - de l’empereur Charlemagne, notre brave chevalier aurait - selon la légende - sauvé Dubrovnik des Arabes il y a très très longtemps, devenant ainsi le symbole de la liberté pour tous les habitants... et d'étalon de mesure pour les commerçants , sa statue érigée en 1418 comportant à sa base deux encoches distantes de 51,3 cm - longueur de l'avant-bras du chevalier - servant ainsi de référence locale à "la coudée", unité de mesure très ancienne déjà connue des Egyptiens.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Après une agréable balade en mer nous ayant permis d'admirer de loin les imposants et impressionnants remparts de la ville, nous terminons notre après-midi en déambulant dans la Placa, artère principale de la cité s'étirant sur près de 300 mètres de long entre les principales entrées de la ville que sont les portes Pile et Ploce. Nous avons peine à imaginer qu'elle fut construite au XIIe siècle sur un petit ruisseau et un terrain boueux qui séparaient alors les deux villes de Dubrava et Ragusa. Devenue Duvrovnik, les habitants furent baptisés "Ragusains", nom qu'ils portent toujours aujourd'hui.
Notre dernière visite sera pour la magnifique église des Franciscains et nous quitterons cette vieille ville en étant conscients que plusieurs jours nous seraient nécessaires pour en découvrir toutes les richesses. Une autre fois sûrement. Mais rapidement semble t'il, avant que le tourisme de masse ne rende inaccessible un endroit chargé d'histoire et encore exclusivement réservé aux... piétons.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
En raison de l'horaire trop tardif du bus, nous serons cependant contents de prendre un taxi pour rejoindre notre gîte. En attendant de déguster les succulentes grillades de poissons préparées par Rocco, nous bichonnerons - sous l'œil bienveillant de Catherine - nos engins à moteur. Car demain... l'aventure continue.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 06    Retour sommaire      Suite page 08

Retour Accueil -  Contact - Livre d'or

© Nibul 2009