Vigneux Moto Evasion
- La Bulgarie
-

- Du vendredi 08 au jeudi 28 mai 2009 -


- La BULGARIE en moto via la Suisse, l'Italie, la Slovanie, la Croatie, la Bosnie, le Monténégro, l'Albanie et la Macédoine

et retour par

la Serbie, la Croatie, la Slovénie et l'Italie -


- Page 20 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Mardi 26 mai 2009 -

- Slovénie Catež ob Savi/Italie Gorizia/Peschiera del Garda
- Soleil et grosse chaleur toute la journée (> 36°) -

Cliquez pour agrandirCe matin, nous avons décidé de rejoindre la frontière italienne en traversant la Slovénie par ses routes secondaires. Surnommée "La petite Suisse des Balkans", nous ne l'avons pas regretté et pouvons attester que ce surnom lui va bien.
En effet, sous un soleil resplendissant, nous avons découvert un pays de verdure très vallonné - voire montagneux -, à la propreté irréprochable et aux voies de circulation en bon état propices à la conduite moto. Nous y avons même remarqué - et photographié - un panneau de circulation "motard" à l'image très évocatrice et portant l'avertissement "Tronçon de route dangereuse"! Insolite, non ?

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Italie

Après notre passage en Italie par le point frontière de Goriza, et l'heure n'étant plus à la balade touristique, nous rejoindrons l'autoroute pour prendre la direction Venise/Vérone. Nous emprunterons ainsi ce que nous surnommerons plus tard "l'autoroute de l'enfer". En effet, imaginez une file ininterrompue de camions sur des dizaines et des dizaines de kilomètres dont les conducteurs se soucient souvent très peu de votre présence, rajoutez y l'odeur des gaz d'échappement et une chaleur suffocante (36°/record battu), secouez le tout et vous obtenez... un cocktail routier très peu digeste. Nous y mettrons fin en quittant cette autoroute "mal famée" pour rejoindre en fin d'après-midi la fraicheur et les paysages reposants du lac de Garde. Une annexe du paradis ? Pour nous aujourd'hui... c'est sur !

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 19     Retour sommaire      Suite page 21

Retour Accueil -  Contact - Livre d'or

© Nibul 2009