Vigneux Moto Evasion
- L'Est Américain
-

- Du lundi 13 juillet au mercredi 29 juillet 2015 -


- Page 03 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Mercredi 15 juillet 2015 -

- Great Barrington - Red Hook - Rhinebeck - Newburgh - West Point -
Milford - Blairstown - Easton (Etat de Pennsylvanie) -

377 km - Température maxi: 24°

Cliquez pour agrandirCette nuit, aux alentours de 02h00, le tremblement continu pendant de longues minutes de toute la stucture de l'hôtel, et donc de notre lit, nous a soudainement réveillés. Accompagné du bruit assourdissant et prolongé du klaxon d'un train, nous comprenons, dans un demi-sommeil, que nous sommes victimes, non pas d'un tremblement de terre (ouf !), mais du passage tout proche d'un train de marchandises. Impression confirmée le matin même en constatant de visu qu'une voie ferrée et une gare jouxtent l'arrière de l'hôtel ! Endroit de repos peu idéal en début de périple quand quelques membres du groupe n'ont pas encore totalement synchronisé leur horloge biologique toujours en lutte avec six heures de décalage. Jean-Pierre en conviendra.
Mais pour l'heure (08h30), il est temps de reprendre la route, non sans avoir, en quittant notre chambre, laissé quelques dollars à la personne chargée du ménage et dont un post-it (!) nous remercie en nous souhaitant une bonne journée. Il faut en effet savoir que, si en France le pourboire est facultatif, aux Etats-Unis (et au Canada) il est élevé au rang d'institution.
Généralement non compris, son montant est proportionnel à la satisfaction du client qui récompense, plus ou moins, la qualité du service. Dénommé tip (to improve performance), il s'applique à beaucoup de métiers : barman, coiffeur, taxi, serveur, pompiste... et constitue souvent leur rémunération principale. En résumé, et même s'il met à mal nos us et coutumes, le pourboire, s'il n’est pas obligatoire... n’est pas non plus facultatif ! Arrangez-vous avec ça et à vos calculettes, la règle souvent admise étant de laisser entre 10 et 15% de l'addition.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Notre premier arrêt se fera à Craryville pour une visite de l'original wagon/restaurant "Martindale Chief Diner" où l'inox et un intérieur rétro confèrent à l'endroit un charme particulier. Mais sous lequel nous n'aurons pas le temps de tomber, Jean-Pierre rameutant rapidement le groupe pour notre destination suivante décrite comme "l'une des Mecque du monde Bickers" : le "Orange County Choppers" implanté à Newburgh dans l'État de New York.
Cliquez pour agrandir               Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir               Cliquez pour agrandir
C'est en longeant une partie du fleuve Hudson - que nous franchirons en empruntant le Mid-Hudson Bridge, impressionnant pont suspendu en acier long de 2814 m - que nous atteindrons en fin de matinée le "Orange County Choppers" immense batiment entièrement vitré abritant une partie des surprenantes créations de Paul John Teutul et de son équipe. Concepteur et créateur de choppers personnalisés depuis de nombreuses années, OCC forgea en grande partie sa renommée grâce à l'émission de télé réalité "American Chopper" qui retraça, de 2003 à 2009, l'évolution de cette société et ses déboires familiaux .
On comprend mieux cet engouement lorsque, dés l'entrée, l'on découvre, exposés le long des vitrines, toute une série d'engins à la structure peu classique et aux couleurs flashantes dans la lignée d'Arlen Ness. Avec cependant la particularité d'être conçus pour le cinéma ou rattachés à un thème comme l'homme araignée, les pompiers (hommage au 11 septembre), les forces de l'ordre...
Viennent ensuite, au centre et au fond du magasin, toute une gamme de vêtements, produits dérivés et pièces détachées estampillés OCC débouchant sur un espace détente, un bowling, une salle de jeux et un restaurant où nous déjeunerons. Une vraie galerie marchande !
En effet, devenu star de la télé et "ami" de nombreuses célébrités, Paul John Teutul est aussi devenu businessman. Mais nous retiendrons surtout qu'il contribue toujours, avec succès, à faire rêver les adeptes de la culture choppers. Vaut le détour.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

C'est sous le soleil que nous quitterons OCC pour prendre la route en direction de la ville de West Point où nous devons visiter sa célèbre académie militaire. Décrite comme la plus ancienne, la plus prestigieuse et la plus grande des États-Unis, nous n'aurons cependant pas le temps de la découvrir au travers d'une visite guidée, les horaires ne correspondant pas à nos impératifs.
Quelques un(e)s d'entre nous prendrons cependant le temps de visiter son intéressant musée pour y découvrir, au travers de nombreuses photos, illustrations, armes et costumes, l'histoire militaire du pays et l'évolution de cette académie de 1802 - date de sa création - à nos jours.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour grandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Lorsque nous quittons West Point, une route longue de plus de 170 kms nous attend. Elle se terminera sous la pluie et... une barrière de péage située à proximité de la ville d'Easton, notre étape du soir. Nous y logerons pour la nuit au "Lafayette Inn". Une belle journée s'achève.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 02      Retour sommaire      Suite page 04

Retour Accueil   Contact   Livre d'or

© Nibul 2015