Vigneux Moto Evasion
- L'Est Américain
-

- Du lundi 13 juillet au mercredi 29 juillet 2015 -


- Page 11 -

- Cliquez sur la photo de votre choix pour l'agrandir -

- Jeudi 23 juillet 2015 -

- Woodstock - Taftsville - Hartford - Bath - Littleton -
Jefferson - Mont Washington - North Conway (Etat du New Hampshire) -

241 km - Température maxi: 24°

Cliquez pour agrandirSi notre hôtel "The Shire Woodstock" se révèle idéalement placé au bord de la rivière Ottauqueche, il offre l'inconvénient (mineur) de ne pas servir de petit-déjeuner. Ce sera finalement un mal pour un bien car Jean-Pierre nous conduira à proximité vers le "Woodstocker Inn Bed & Breakfast", établissement au cadre agréable et au charme très "British" comme l'indiquera l'en-tête du menu. Reçus cordialement, nous savourerons les excellents plats avec beaucoup d'appétit. A conseiller.
Mais il est temps de reprendre la route car le Mont Washington nous attend. Baptisé du nom du premier président des Etats-Unis, plus haut sommet du nord-est des États-Unis avec 1916 mètres d'altitude, il est cependant considéré comme un endroit pas comme les autres en raison d'un climat très instable avec, 104 jours par an, des vents soufflant à 120 km/h et plus.
Comme si cela ne suffisait pas, son sommet est dans les nuages 60 % du temps et les jours à visibilité nulle très fréquents. Aurons nous aujourd'hui la chance de pouvoir le gravir ? Jean-Pierre nous a prévenu que si les conditions météo nous sont trop défavorables, l'ascension se fera en véhicule ! Croisons les doigts, car nous n'avons pas fait tant de kilomètres pour troquer notre 2 roues pour un 4 roues...

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Après une matinée à rouler dans la campagne verdoyante du New Hampshire et un déjeuner à Littleton, nous approchons des "White Mountains" avec, même si nous n'avons pas eu de pluie, un ciel régulièrement envahi de nuages aux couleurs peu engageantes.
Ce sera encore le cas lorsque nous béquillerons les motos sur le parking de la route menant au mont Washington. Mais - ouf - la montée est autorisée, même si au sommet la température n'est que de 5° contre 24° au sol. Prévoyants, nous revêtirons veste et pantalon de pluie avant d'entamer la route longue de 12,8 km. Avant le péage, pour nous mettre dans l'ambiance (!), un panneau nous expliquera que nous allons emprunter une route pentue (pente moyenne de 12%), étroite, sans garde corps et avec des portions gravillonnées. Il avertit également que les personnes sujettes au vertige ne pourrons pas apprécier cette expérience de conduite ! Ouha. Où nous sommes nous embarqués ? Mais nous allons vite nous rendre compte que ces quelques phrases d'avertissement reflètent parfaitement ce que nous allons vivre dans l'heure qui suit.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agandir
Cliquez pour agrandir
Dés le départ, on voit que la montée sera abrupte. Pour preuve, à mi-chemin, face à un petit parking, une réserve d'eau pour radiateur a été mise à disposition des plus malchanceux. Le gravier succède à l'asphalte sur une route encore plus étroite où, comme annoncé, aucune barrière ne protège d'une sortie de route vers des ravins à pics. Obligeant à une attention de tous les instants, la conduite n'incite pas à admirer le magnifique panorama qui défile (merci Catherine pour les photos).
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
A l'approche du sommet, sur une portion redevenue praticable, le brouillard s'installe et demeure jusqu'à notre arrivée au parking situé à 1890 mètres d'altitude. Continuant à pieds sur un sol envahi de roches de toutes tailles, nous aurons quelques difficultés à nous orienter en raison du manque de visibilité. Ayant enfin "découvert" le tout petit panneau indiquant le sommet, nous nous prêterons avec plaisir au jeu de la photo souvenir.
Mais le brouillard intense, le froid et le vent vont nous faire rapidement rejoindre le parking. Sur le chemin, nous prendrons cependant le temps de photographier un panneau informant les visiteurs que c'est ici que les vents les plus violents jamais enregistrés sur l'hémisphère nord ont soufflé à 370 km/h le 12 avril 1934 !
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Si une partie de notre descente va se faire dans le brouillard, elle va nous réserver une surprise quelques kilomètres plus bas. En effet, alors que la visibilité est redevenue correcte et que nous apercevons le paysage au loin, un nuage très gris va soudainement nous plonger dans la pénombre et déverser sur nous une pluie de grêlons pendant quelques minutes. Impressionnant.
Pour être tout à fait honnêtes, nous serons à la fois contents d'avoir atteint le sommet et soulager d'en avoir fini avec le mont Washington, sa route à flanc de ravins et sa météo capricieuse. Finalement, il nous aura donné plus de sueur froide que lors du franchissement dans les Alpes, quelques années plus tôt, du col de La Bonette pourtant situé à 2802 m d'altitude. C'est peu dire.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Le mont Washington et ses nuages menaçants sont déjà loin derrière nous lorsque nous atteignons North Conway, notre étape pour la nuit. Alors que la majorité du groupe rendra visite à la concession Harley locale, nous choisirons d'aller flâner et faire quelques emplettes dans un immense centre commercial de la ville. A chacun ses plaisirs.
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Retour page 10     Retour sommaire      Suite page 12

Retour Accueil   Contact   Livre d'or

© Nibul 2015